Le Québec et ses régions

Voici un bref panorama des 17 régions administratives du Québec. Chacune d'elles offre un profil économique distinct et une qualité de vie qui la caractérise. Prenez le temps d'explorer leurs nombreux visages, leurs richesses, leurs attraits et leurs perspectives d'emploi. Ce tour d’horizon vous permettra de faire un choix judicieux avant de vous établir.

Informations utiles

Régions du Québec

Abitibi-Témiscamingue Bas-St-Laurent Capitale-Nationale Centre du Québec Chaudière-Appalaches Côte-Nord Estrie Gaspesie - Îles-de-la-Madeleine Lanaudière Laurentides Laval Mauricie Montérégie Montréal Nord du Québec Outaouais Saguenay - Lac St-Jean
Abitibi-Témiscamingue Bas-St-Laurent Capitale-Nationale Centre du Québec Chaudière-Appalaches Côte-Nord Estrie Gaspesie - Îles-de-la-Madeleine Lanaudière Laurentides Laval Mauricie Montérégie Montréal Nord du Québec Outaouais Saguenay - Lac St-Jean

Abitibi-Témiscamingue

La région de l’Abitibi-Témiscamingue, une des plus vastes régions du Québec, se situe à l’extrême ouest de la province. Elle regorge de possibilités d’emploi dans plusieurs secteurs d’activité.

Population

148 493 habitants

Taux d'emploi

60.3%

La transformation des matières premières engendre une vigueur industrielle et contribue à un taux d’activité et un taux d’emploi des plus élevés. Dans le secteur manufacturier, les entreprises de bois de sciage, des pâtes et papiers et de la fabrication de produits en bois sont très actives sur les marchés de l’Amérique du Nord.

La région est réputée pour son créneau d’excellence « techno-mines souterraines » et pour ses gisements de cuivre, de zinc, de nickel, et ses métaux précieux comme l’or. La présence d’une fonderie en Abitibi-Témiscamingue représente un atout, de même que l’expertise de la main-d’œuvre liée à l’industrie minière.

Enfin, les services d’enseignement et de recherche, les services de génie, les entrepreneurs en construction et le secteur de la fabrication (métallique, plastique, etc.) bénéficient d’une reconnaissance internationale.   

Abitibi-Témiscamingue Bas-St-Laurent Capitale-Nationale Centre du Québec Chaudière-Appalaches Côte-Nord Estrie Gaspesie - Îles-de-la-Madeleine Lanaudière Laurentides Laval Mauricie Montérégie Montréal Nord du Québec Outaouais Saguenay - Lac St-Jean

Bas-Saint-Laurent

Le Bas-Saint-Laurent est situé sur la rive sud de l’estuaire du Saint-Laurent. La région a su tirer profit des innombrables richesses qui l’entourent : la proximité de la mer, la présence d’établissements de haut savoir et de centres de recherche, la compétence de ses ressources humaines, la qualité de ses services culturels et communautaires, sa position géographique stratégique et l’abondance de ses ressources et de ses infrastructures.

Population

200 507 habitants

Taux d'emploi

58.5%

En raison de la présence d’un secteur agroalimentaire fort et d’une industrie forestière vigoureuse, le Bas-Saint-Laurent est également une importante région-ressource. Les secteurs des nouvelles technologies de l’information, des technologies et biotechnologies marines, de l’écoconstruction, de la tourbe et du traitement de l’eau sont en pleine croissance.

Région touristique en pleine effervescence, le Bas-Saint-Laurent tire avantage d’un secteur culturel très dynamique et attire de plus en plus de jeunes artistes.

Abitibi-Témiscamingue Bas-St-Laurent Capitale-Nationale Centre du Québec Chaudière-Appalaches Côte-Nord Estrie Gaspesie - Îles-de-la-Madeleine Lanaudière Laurentides Laval Mauricie Montérégie Montréal Nord du Québec Outaouais Saguenay - Lac St-Jean

Capitale-Nationale

Située sur la rive nord du Saint-Laurent, la région de la Capitale-Nationale est reconnue mondialement pour ses attraits touristiques, culturels et historiques. Elle comprend la ville de Québec (capitale de la province) et bénéficie d’une économie dynamique et innovante.$

Population

771 611 habitants

Taux d'emploi

64.0%

La région dispose d’un parc technologique reconnu pour l’expertise de ses chercheurs dans les secteurs de pointe (hautes technologies telles les techniques biomédicales, l’optique-photonique, la géomatique et les technologies de l’information) et de plusieurs établissements d’enseignement supérieur.

Les nombreux départs à la retraite ouvrent des perspectives d’emploi dans les administrations publiques, les soins de santé et l’assistance sociale, tandis que les secteurs de l’hébergement et de la restauration, du commerce de gros et de détail sont toujours à la recherche de main-d’œuvre.

La région de la Capitale-Nationale a besoin, dès maintenant, de tous les talents pouvant combler d’importants besoins dans plusieurs secteurs de son économie

Abitibi-Témiscamingue Bas-St-Laurent Capitale-Nationale Centre du Québec Chaudière-Appalaches Côte-Nord Estrie Gaspesie - Îles-de-la-Madeleine Lanaudière Laurentides Laval Mauricie Montérégie Montréal Nord du Québec Outaouais Saguenay - Lac St-Jean

Centre-du-Québec

Situé entre Montréal et Québec, le Centre-du-Québec porte bien son nom et jouit d’une situation géographique avantageuse.

Population

259 033 habitants

Taux d'emploi

59.4%

Très active au chapitre de l’entrepreneuriat et fortement industrialisée, la région est caractérisée par le dynamisme et la variété de ses activités manufacturières et agricoles.

Le secteur agroalimentaire occupe une grande place et est créateur d’emplois à la fois en culture, en élevage et en transformation des aliments, notamment les produits laitiers et la canneberge.

Parmi les secteurs manufacturiers très présents dans le Centre-du-Québec, on compte la fabrication de machines, de produits métalliques et de papier ainsi que la fabrication de produits en bois et de matériel de transport.

La présence du parc industriel et portuaire de Bécancour, comprenant des entreprises industrielles de très grande envergure dans les domaines de l’électrométallurgie, de l’électrochimie et des industries lourdes comme l’aluminerie, distingue la région.

Abitibi-Témiscamingue Bas-St-Laurent Capitale-Nationale Centre du Québec Chaudière-Appalaches Côte-Nord Estrie Gaspesie - Îles-de-la-Madeleine Lanaudière Laurentides Laval Mauricie Montérégie Montréal Nord du Québec Outaouais Saguenay - Lac St-Jean

Chaudière-Appalaches

La région de la Chaudière-Appalaches bénéficie d’un marché du travail solide, d’une remarquable diversité économique, et d’une tradition entrepreneuriale bien implantée.

Population

444 072 habitants

Taux d'emploi

64.1%

Elle s’illustre par de nombreux attraits : une activité agricole parmi les plus fortes au Québec, une industrie de transformation du bois prédominante, des accès directs au fleuve Saint-Laurent, la proximité des États-Unis ainsi que la présence de centres de recherche spécialisés qui en font un territoire au dynamisme économique enviable. La ville de Lévis, notamment, bénéficie de la proximité de plusieurs entreprises importantes dans le secteur de la finance et des assurances.

L’industrie bioalimentaire est importante dans la région, grâce entre autres aux activités d’abattage et à d’autres activités du secteur de la transformation alimentaire.

L’économie de la Chaudière-Appalaches s’étend à plusieurs autres secteurs (plastique, matériaux composites, valorisation du bois dans l’habitation, matériaux textiles et techniques) et compte de plus en plus sur la recherche et le développement pour assurer son avenir.

Abitibi-Témiscamingue Bas-St-Laurent Capitale-Nationale Centre du Québec Chaudière-Appalaches Côte-Nord Estrie Gaspesie - Îles-de-la-Madeleine Lanaudière Laurentides Laval Mauricie Montérégie Montréal Nord du Québec Outaouais Saguenay - Lac St-Jean

Côte-Nord

La Côte-Nord, deuxième plus grande région du Québec, longe le fleuve Saint-Laurent de Tadoussac à la frontière du Labrador. Neuf communautés autochtones (sept réserves, un établissement innu ainsi qu’une réserve naskapie) sont dispersées sur le territoire.

Population

90 405 habitants

Taux d'emploi

56.0%

L’économie de la région repose sur l’exploitation et la transformation des ressources naturelles : l’énergie, la forêt, les mines, la métallurgie et la pêche commerciale.

La région est devenue un pôle d’excellence en ressources, sciences et technologies marines ainsi qu’en ingénierie des procédés miniers et métallurgiques. À cet effet, la Côte-Nord s’est vu reconnaître deux grands créneaux d’excellence basés sur la capacité des entreprises à innover, à s’adapter aux changements économiques et technologiques et à se démarquer dans les domaines marin et industriel sur la scène nationale et internationale1.

Avec le Plan Nord, le gouvernement du Québec a lancé une vaste opération de développement économique qui soutiendra au cours des prochaines années la croissance des communautés situées au nord du 49e parallèle.

Abitibi-Témiscamingue Bas-St-Laurent Capitale-Nationale Centre du Québec Chaudière-Appalaches Côte-Nord Estrie Gaspesie - Îles-de-la-Madeleine Lanaudière Laurentides Laval Mauricie Montérégie Montréal Nord du Québec Outaouais Saguenay - Lac St-Jean

Estrie

Située à l’est du Québec, entre lacs et montagnes, à la frontière américaine, l’Estrie (région touristique des Cantons-de-l’Est) bénéficie d’une position géographique enviable.

Population

507 208 habitants

Taux d'emploi

56.5%

La région présente une structure économique variée alliant des secteurs traditionnels comme l’agriculture, la production laitière, les mines, le bois et le papier et non traditionnels comme la microélectronique, l’outillage de précision, les technologies de l’information et les techniques biomédicales.

L’Estrie dispose d’excellents établissements du savoir, et de nombreux projets novateurs y voient le jour.

La région offre de nombreux emplois dans la majorité des grands secteurs d’activité économique, dont celui des technologies de l’information et du tourisme, en plein essor. La vitalité des petites et moyennes entreprises (PME), la qualité des infrastructures d’affaires et la proximité des marchés nord-américains permettent de classer cette région au premier rang pour l’exportation au Québec.

Abitibi-Témiscamingue Bas-St-Laurent Capitale-Nationale Centre du Québec Chaudière-Appalaches Côte-Nord