Les voies de la reconnaissance des compétences

Au Québec, il est possible de faire reconnaître ses compétences à tous les ordres d’enseignement, même pour les personnes qui détiennent une faible scolarité.

Pour connaître les détails spécifiques à une profession ou à un métier, consultez notre Portail de la reconnaissance des compétences.

Reconnaissance des acquis et des compétences (RAC) dans les établissements d’enseignement secondaire et collégial

 

Plusieurs programmes au niveau collégial (diplôme d’études collégiales, DEC et attestation d’études collégiales ,AEC) et professionnel (diplôme d’études professionnelles, DEP) comprennent des démarches de RAC

Au terme de celles-ci, le candidat se voit reconnaître officiellement ses acquis et compétences par la remise d’un diplôme.

Reconnaissance des compétences de la main-d’œuvre (RCMO) par le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale (Emploi-Québec)

Il est possible d’obtenir un certificat de qualification professionnelle grâce à l’expérience acquise sur le marché du travail (plusieurs métiers admis sur une base de qualification volontaire).

Ordres professionnels et professions réglementées

On compte 55 professions réglementées par 46 ordres professionnels. 

Les conditions d’accès à ces professions et l’obtention d’un permis d’exercice comprennent des normes d’équivalence de diplôme et de formation permettant à ceux ayant étudié à l’extérieur du Canada de faire reconnaître leurs compétences.

Brevets d’enseignement 

Il est obligatoire d’obtenir du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur un brevet pour enseigner au niveau primaire et secondaire.

Métiers réglementés par la Commission de la construction du Québec (CCQ)


Pour travailler dans l’industrie de la construction, il est obligatoire d’obtenir de la CCQ le certificat de compétence approprié pour l’un ou l’autre des 25 métiers et des 6 occupations spécialisées.

Métiers réglementés par Emploi-Québec (ministère de l’Emploi, du Travail et de la Solidarité sociale) / Métiers à qualification obligatoire (hors construction)

Pour exercer un métier réglementé dans les secteurs de l’eau potable, du traitement des eaux usées, de l’électricité, de la tuyauterie, du gaz, etc., il est obligatoire de détenir un certificat de qualification professionnelle.

Métiers réglementés par les comités paritaires

Pour travailler dans certaines secteurs (automobile, sécurité…), il faut obtenir la carte de compétence pour le métier approprié (mécanicien d’automobiles, carrossier, etc.). 

Le comité paritaire peut tenir compte de la formation, de l’expérience ou des compétences acquises et ainsi réduire une partie des heures d’apprentissage exigées.

Autres métiers réglementés dans différents secteurs : assurances, actuariat, courtage immobilier, etc.

Différents organismes encadrent ces professions comme l’Autorité des marchés financiers, l’Institut canadien des actuaires, l’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec, etc. 

Diplôme d’études secondaires / Formation générale des adultes : reconnaissance des acquis et des compétences

Les adultes peuvent obtenir un bilan officiel de leurs compétences en vue, entre autres, de l’obtention d’un diplôme d’études secondaires (DES) et de l’admission en formation professionnelle.

Zaïna Ben Mokhtar

Zaïna Ben Mokhtar

Techniques de travail social

« Pendant 10 ans j’ai travaillé, en Algérie, en tant qu'assistante sociale avec différentes clientèles.

Grâce à la RAC, j’ai fait un DEC de trois ans en 1 an. Avec mon bagage, jumelé à ce que j'ai appris ici, je suis sûre que je vais faire des choses extraordinaires »

 

Voir le témoignage complet